Peut-on être heureux quand on est trop lucide ?

 

Témoignage surdoué

(Suite du témoignage de Philippe, 42 ans – Extrait 9/10)

Passer le test correspondait à mon caractère : j’ai toujours eu envie de mieux me connaître, et de cheminer par rapport à mon environnement, à m’en émanciper. C’est un trait de personnalité que j’ai depuis longtemps, et qui je sais, m’accompagnera jusqu’au bout. La précocité est simplement apparue sur le chemin. Il y a sûrement un avant et un après, mais j’ai du mal à les distinguer.
Le cheminement est donc – pour moi – une des clés pour s’alléger des choses poisseuses qui nous collent au corps.

Je pense qu’il n’y a pas d’âge pour être en paix avec sa douance, comme avec d’autres aspects de soi d’ailleurs.

A ceux qui se découvrent et sont troublés par cette découverte, je dirais : aimez-vous, comme vous êtes. La douance aide à être de bons et de beaux créatifs. Ça donne la capacité de pouvoir se réinventer, et d’être résilient.

Je recommande aussi ce livre, qui m’a énormément ému. Une romancière qui a une très belle plume et dont la sensibilité me parle. L’histoire est magnifique.
Et la résilience et la douance en sont le cœur. Le titre parlera à beaucoup, je pense ! « Pourquoi être Heureux Quand On Peut être Normal ? »  de Jeanette Winterson.

Témoignage surdoué

Je me méfie de certains forums ou de groupes en ligne, sur facebook ou autre. Cela rassemble souvent des personnes hélas mal dans leur peau, mais qui surréagissent les unes aux autres, et cela n’a de forum de discussion que le nom. Je les consulte de loin, pour piocher des liens, des articles ou des idées, mais je reste très prudent pour les discussions. Au-fait, malgré mon attirance pour, je m’écarte systématiquement aujourd’hui de tout échange virtuel qui m’entraînerait à sur-réagir, à vouloir avoir raison en l’inscrivant sur la toile. Je suis méfiant de l’ex-timité donnée en pâture sur les réseaux, et surtout, je ne veux plus me mettre dans des états extrêmes pour rien.

Parler du bonheur reste quand même compliqué pour moi. Car quand on est un peu lucide sur son environnement, je trouve difficile de trouver les clés du bonheur. La question « Es-tu heureux » me semble vraiment bizarre. Je ne pourrais pas être angélique ou extatique ou peut-être que je ne me l’autorise pas ? Je suis déjà mieux dans mes baskets, j’ai réglé beaucoup de choses de ma douance et autre, et c’est déjà pas si mal !

La lucidité n’est néanmoins pas facile à vivre : j’ai bien conscience des projections que je peux par exemple avoir sur certains membres de ma famille, et qu’ils ne seront jamais à même d’y répondre. Cela rend palpable que mes attentes sont irréalistes, et ça me rend triste car je ne peux pas leur en vouloir… Je le vis un peu comme un échec. Et au niveau privé, je me méfie aussi de mes attentes : je ne crois plus qu’on ait à en faire subir le poids à l’autre. Voie de garage actuelle…

2 réponses à “Peut-on être heureux quand on est trop lucide ?

  1. Bonjour, Jeanne SIAUD FACCHIN avait déjà écrit sur ce sujet: TROP INTELLIGENT POUR ETRE HEUREUX??? Cette fois ci la question est un peu la même et ma réponse est OUI il est possible d’être intelligent et heureux et la plupart des gens peuvent être heureux, surtout en FRANCE et en EUROPE, mais être heureux ça s’apprend, j’ai atteint LE BONHEUR en apprenant à être heureux chaque jour et à chaque instant, et je vous donnerais deux conseils: Apprenez à être heureux car vous êtes la SEULE PERSONNE avec qui vous allez passer toute votre vie. Ensuite, prenez soin de votre corps, car vous allez passer toute votre vie dans ce corps (nous sommes des âmes et le corps est le véhicule de l’âme) et ainsi vous comprendrez que votre plus grande richesse c’est la santé et tout ce que vous avez quand certains n’ont rien ou si peu. Voici le livre que j’ai écrit sur ce sujet; 97% est consacré à mon parcours ATYPIQUE, 3% à apprendre la méthode du bonheur et pour cela vous aurez besoin de « volonté, travail, discipline, réflexion, patience et méditation de pleine conscience ».

    Agrandir l’image
    Le bonheur ? Il est en vous et nulle part ailleurs
    De Christian PALLUT (Auteur)
    ISBN-13 : 9791028404451
    État : Neuf

    Tweet Partager Google+ Pinterest
    Imprimer
    20,00 € TTC

    Commander en ligne :

    Fiche technique
    Nombre de pages
    226
    Parution
    27/11/2018
    En savoir plus
    Le témoignage fort d’un adulte surdoué « mal identifié » dans l’enfance, à l’instar malheureusement de trop nombreux enfants, adolescents, et adultes, non détectés encore en 2018.

    Diagnostiqué enfant surdoué à six ans, c’est un fardeau tout autant qu’une force qu’il aura à porter avec lui tout au long de sa vie. En 2003, il est quasiment millionnaire en Euros, marié, un enfant, des d’amis, apprécié de ses collègues et sa hiérarchie, un travail passion… Et pourtant, malheureux.

    Il cherche le défi, le frisson, et ne trouve que la chute vertigineuse, la
    descente aux enfers, la prison et la solitude. Il a dû se battre, seul, pour oser devenir ce qu’il est aujourd’hui : LIBRE, IMPARFAIT & HEUREUX.

    J'aime

  2. Hello
    comme toi je cherche et parfois aussi je me laisse simplement aller..
    Par contre le Yoga m a beaucoup aidé à calmer les montagnes russes de mes émotions et me permet aussi d avoir des angoisses sans recours à divers substances chimiques pr me calmer….j accepte mes périodes de déprime…et le bonheur? n est-il pas déjà là en fait? Je mets peut être la barre trop haut tout simplement….reflexion du matin
    Bonne journée
    AC

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s