Une révélation : « Mais c’est ma vie ! « 

15#1(Suite du témoignage de Charlotte, 35 ans)

Après que cette psychologue m’ait parlé des zèbres, j’ai eu envie de plus de détails. J’ai donc lu, mais pas énormément. Les blogs et les forum ne m’intéressaient pas à ce moment là, car échanger et parler ça ne me disait rien. Il me fallait des informations plus cartésiennes, scientifiques, le mode d’emploi quoi !

Et là ça a été une révélation, réellement. « Mais c’est ma vie ! »

 Les livres de Charlotte

« L’adulte surdoué », Monique de Kermadec

« Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué », Jeanne Siaud-Facchin

« Différence et souffrance de l’adulte surdoué », Cécile Bost

« Petit guide à l’usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués », Béatrice Millêtre

 

Cette période a duré quelques mois. Après ces lectures, j’y ai vraiment cru. J’ai su. Et ça m’a suffit, je ne sens pas le besoin des tests. Je n’éprouve même pas le besoin d’en parler autour de moi, ça m’a vraiment nourrie, juste pour moi, pour revisiter mon enfance et mon adolescence. Pas de révolution néanmoins.

05#1

Pourtant, suite à mon dernier séminaire de développement personnel, sans que j’ai l’impression d’avoir changé, il s’est passé quelque chose. C’est comme si je savais qui j’étais et que je rayonnais différemment. Comme si ma vraie personnalité transpirait désormais, sans déclic ni avoir décidé de faire un pas. C’était génial, j’avais beaucoup d’énergie, et je me sentais à ma place, enfin à ma place ! Avec une grande confiance en moi, et cela me paraissait tellement naturel et facile.

L’envie de diagnostic viendra peut-être plus tard, disons que pour le moment je m’intéresse plus à mes filles et à la douance chez les enfants. Et puis c’est à cette période que j’ai vécu mon burn-out professionnel, alors il y a eu d’autres choses à gérer que la découverte de ma douance.

Depuis, je suis suivie par un psychiatre et une psychologue comportementaliste. Cela me permet de comprendre et de ne plus fonctionner avec des mécanismes qui ont été destructeurs.

4 réponses à “Une révélation : « Mais c’est ma vie ! « 

  1. Bonjour,
    L’expérience de Charlotte me parle beaucoup… Le burn-out, la difficulté que ça peut être de prendre le chemin qui nous va plutôt que celui que l’on vous suggère avec véhémence… Que de souvenirs !

    Je n’ai pas non plus passé les tests, en tout cas pas encore. Mais comme Charlotte, je sens que le diagnostic posé par ma psychologue m’a soulagée d’un grand « chagrin » et les lectures qu’elle m’a recommandées m’ont permis de comprendre que je vivais dans un état de non-être. Franchement, j’étais devenue experte dans l’art de ne pas être moi. Fait incroyable, j’ai fini par devenir presque sociable… Mais le prix est élevé… Et j’oscille toujours entre espoir et trou noir.

    En toute cas merci pour ce témoignage, c’est très courageux d’en parler.

    Laure

    J'aime

    • Bonjour Laure et merci pour ce retour. Oui le témoignage de Charlotte fait écho, j’ai eu plusieurs retours dans ce sens. Je trouve ça bien, c’est justement le but. Depuis le diagnostic de la psychologue, est ce que votre oscillation espoir/trou noir a évoluée ?

      J'aime

  2. Chacun a sa propre perception des mots et perçoit à sa façon, mais oui, ça me parle… Le diagnostic n’est pas vraiment une protection contre la difficulté du décalage. Aussi fragile qu’une bulle, et suivant la situation ça ne sert carrément à rien.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s