A chaque jour suffit sa peine

(Suite du témoignage de Charlotte, 35 ans)

Que veut dire aller bien pour moi ? C’est quand je suis capable de penser « à chaque jour suffit sa peine ». Au moment où je commence à m’emballer dans le négatif et à trop anticiper : de me dire « stop, voyons aujourd’hui ». Sinon parfois c’est moi qui créé le problème, à force d’y penser je le fais arriver !

J’y parviens mais c’est récent. Il faut savoir que je sors d’un burn-out, où je fonctionnais d’heure en heure, ou plutôt que je survivais.

Le truc c’est que quand je cogite, dans tous les sens, ça me donne la migraine ou même une névralgie, j’ai mal, j’ai l’impression que ma tête va exploser. Alors je me pose, au calme, en silence, je fais un peu de méditation, je me concentre sur ma respiration et ça me déstresse vraiment.

Aller bien c’est rigoler aussi ! Quand je m’entend rire, un vrai rire spontané, là je sais que ça va. Et quand je suis utile, que je vois dans les yeux des gens, le petit peps ou la petite étoile quand je leur ai apporté quelque chose.

10#1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s