500 séances de psychanalyse… et la douance ?

Adele surdouee temoignage-8

(Suite du témoignage d’Adèle, 40 ans)
Une fois adulte, j’ai eu des relations avec des mecs particuliers, parfois pas futés, psychotiques, bipolaires avec vie chaotique… J’ai eu le sentiment d’être une « handicapée de la vie » : incapable de me trouver un mec, de créer une relation suivie au niveau professionnel, de côtoyer mes amis sans avoir l’impression de les gêner. Les autres y arrivaient et pas moi : avoir des amis sans peur de les déranger, faire des carrières, avoir des amoureux, faire des enfants…. C’était un état de décalage sans en avoir la conscience. Un constat sans analyse. Donc je n’ai pas mis en œuvre d’outils pour dépasser cette situation qui ne me convenait pas.

J’ai commencé ma psychanalyse à 26 ans. Elle a été déclenchée par mon malaise et mes difficultés à vivre. Ça a duré 6 ans et demi, étalés sur une période de 10 ans. J’ai eu trois psychanalystes différents, au fil de mes déménagements : Dublin, Paris, Marseille. Aucun n’était spécialisé dans la douance. J’y allais 2 fois par semaine.
Était-ce un choix ? Grand débat… sans ce travail, je ne sais pas ce que je serais devenue. C’était une question de vie ou de mort mentale, donc je n’ai pas l’impression d’avoir eu vraiment le choix.

La psychanalyse d’Adèle
3 psychanalystes non spécialisés dans la douance
90 séances par an – 500 séances en tout
15 000€ sur 10 ans environ

Jamais n’est apparu la question de la douance.
Jamais on ne m’a parlé d’intelligence.
Jamais.

Adele surdouee temoignage-7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s