En parler autour de soi et au travail

Adele surdouee temoignage-18

Le panneau « Blague », à usage illimité, peut vous permettre à tout moment de signifier à votre interlocuteur que ce que vous dites n’est pas sérieux. Extrêmement pratique au quotidien, il est chaudement recommandé à tous.

 

(Suite du témoignage d’Adèle, 40 ans)
J’ai commencé à utiliser mon cerveau différemment, car je me rend compte qu’il peut faire plus de choses. Avant, il tournait sur lui-même. Maintenant, je perçois que je peux agir. C’est comme tendre les bras, saisir mes idées, et avancer. C’est exaltant, tout semble possible ! J’ai ainsi entrepris mon master de management, en me disant « mon cerveau peut gérer ces études, j’y vais ». Et ça a marché !

——

A ce point du témoignage il est intéressant de noter qu’Adèle est capable de magnifique imitations vocales, au croisement du vélociraptor, du pokemon et de la porte qui grince. Des bruitages imagés, très personnels, pour expliquer la façon par laquelle son cerveau est capable d’agir, de se saisir des idées et des projets et de les réaliser. Des sortes de Bwweeeeeeeaaaaaaaa !!! Désolé que les lecteurs ratent ça 🙂

—–

J’assume aussi mieux mon fonctionnement.
J’en ai fini avec les pensées du genre « moi je ne rend pas compte de la complexité des choses ». Maintenant je sais que je sais, que je comprends. Je me fais beaucoup plus confiance. Je crois ce que je sens. Je trouve mon bazar normal, même si j’adore quand c’est bien rangé. J’assume certaines bizarreries, comme vouloir que mes lacets soient « plats ». C’est pas joli quand ça tourne !

adele-surdouee-temoignage

Démonstration de lacets à plats

Est-ce que tu en as parlé autour de toi ?
Mes meilleurs amis sont au courant. J’ai perdu une seule copine, qui manquait énormément de confiance en elle et qui a du se sentir mise en comparaison quand j’ai parlé de douance, sans vraiment me le dire. Elle s’est enfermée dans une relation très dépréciative. On s’est perdues de vue.
Une de mes très bonne amies a aussi fait les tests, après que je lui parle de ma découverte. Elle a aussi été diagnostiquée surdouée. Cela explique pourquoi elle a été très ouverte à comprendre la complexité de la chose dès le départ.
Au niveau professionnel, dans un de mes anciens emplois en théâtre j’ai pleuré un jour face à une situation énervante. C’était tout au début, j’étais complètement paumée et inconsciente de l’image que tout cela revêtait pour les autres. J’ai donc parlé de ma douance à ma responsable pour expliquer ma réaction, j’ai cru que ça arrangerait les choses. 3 semaines après, j’étais virée. Je suis sûre que c’est lié. Je pense que ça a fait peur à ma responsable, qu’elle a du considérer que j’étais trop fragile émotionnellement, pas assez équilibrée ni carrée, voire dangereuse pour les personnes âgées avec qui on travaillait…

Une réponse à “En parler autour de soi et au travail

  1. Il faut effectivement faire attention à qui on en parle. Aux vrais ami(e)s oui mais pas dans le monde professionnel car on prête souvent bien plus d’intelligence aux responsables qu’ils n’en ont en réalité. Ils se serviront de nos particularités pour mieux nous enfoncer compte tenu de notre hypersensibilité. Avez-vous remarqué que les dirigeants s’entourent toujours de personnes moins intelligentes qu’eux !?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s